UK  |   FR  |  NL   |  DE  |  US
Longevity Partners
   Archive
30 June 2020

Discours d'Emmanuel Macron sur la Convention Citoyenne pour le climat: que retenir?

Hier, Lundi 29 juin, le Président de la République annonçait qu’il retenait toutes les 149 propositions (sauf trois) agissant contre le réchauffement climatique et promettait d’autres Conventions Citoyennes pour l’avenir. 

Ce sont 150 citoyens tirés au sort qui ont, pendant 9 mois, ont travaillé à l’unisson pour transmettre idées nouvelles et besoins urgents au Gouvernement et aux Français. Seulement trois des propositions n’ont pas été retenues : la taxe de 4 % sur les dividendes, la limite de la vitesse à 110 km/h sur l’autoroute et la proposition de modification du préambule de la Constitution. 

Emmanuel Macron s’est en effet engagé pour la mise en place de « fonds de transformation écologique de notre économie dans le plan de relance » pour notamment « investir dans les transports propres, rénover nos bâtiments » et « inventer les industries de demain » . Ce seront donc 15 milliards d’euros supplémentaires qui seront injectés pour la transformation écologique sur deux ans. 

Le Président se disait « prêt » à soumettre à des référendums certaines propositions de la Convention citoyenne pour le climat, mais aussi à modifier la Constitution et prendre des mesures spécifiques et ce, dès 2021. En effet, il annonçait « La réécriture de l’article 1er de notre Constitution (...) pour introduire les notions de biodiversité, d’environnement, de lutte contre le réchauffement climatique. » tout en affirmant son ouverture à un référendum « sur un ou plusieurs textes de loi » reprenant d'autres propositions de la Convention Citoyenne.  

Il déclarait : « Les symboles comptent : la République sociale, la République des territoires sont désormais inscrites dans notre Constitution. Il est légitime de réfléchir à inscrire l’écologie à son tour ». 

De plus, la Convention Citoyenne proposait également l’introduction du terme ‘écocide’ dans le droit français pour sanctionner les atteintes graves à l’environnement, un combat qu’Emmanuel Macron disait vouloir mener à l’échelle internationale.  

Une vague verte déferle sur la France, visible à travers ces nouvelles annonces ainsi que les résultats des élections municipales en France. Aujourd’hui et plus que jamais, il est essentiel de s’engager pour prendre part à cette révolution écologique nationale et globale. Longevity Partners, partenaire de confiance pour la mise en conformité de vos bâtiments, reste à votre disposition pour vous guider à travers les nombreuses règlementations futures.