UK  |   FR  |  NL   |  DE  |  US
Longevity Partners
   Archive
27 July 2020

5e édition du Conseil de Défense Écologique : la rénovation énergétique au cœur des préoccupations

Ce matin l’Elysée accueillait la 5e édition du Conseil de Défense Écologique pour aborder les sujets phares et les mesures concrètes qui seront prises à la suite de la Convention Citoyenne pour le Climat, tenue quelques semaines auparavant.

Dans un récent article du Monde, la Ministre de la Transition Ecologique Barbara Pompili nous parlait des changements auxquels s’attendre. Trois axes seraient principalement étudiés par le gouvernement : la rénovation énergétique des bâtiments, la maîtrise de la consommation de l’énergie et la lutte contre l’artificialisation des sols.

Interrogée sur la question de la rénovation énergétique, la Ministre déclarait :

“Le secteur du bâtiment représente 20 % des émissions de gaz à effet de serre. Mieux isoler, c’est aussi mieux se préparer contre les canicules, en particulier dans les Ehpad, les écoles et les hôpitaux. On compte aujourd’hui environ 5 millions de passoires thermiques, et 3,5 millions de logements sont encore chauffés au fuel. Enfin, le coût médical de la précarité énergétique a été évalué à 650 millions d’euros par an.”

Une prise de conscience progressive du Gouvernement se manifeste à travers la mise en place de décrets et règlementations futurs visant à rendre nos bâtiments plus sains et moins énergivores. En effet, Barbara Pompili annonçait vouloir lutter, entre autre, contre les passoires thermiques (logements qui consomment plus de 500 kW/h au m2 par an) par des interdictions et pénalités lourdes, d’ici à quelques mois.

De plus, la Ministre annonçait une interdiction des chauffages extérieurs en terrasse dès le printemps 2021 ainsi que la création et la protection de deux Parcs Nationaux Naturels et d’une Réserve Naturelle Nationale au sein de la forêt de la Robertsau en Alsace.

D’autres mesures concrètes seront annoncées à la suite de cette 5e édition du Conseil de Défense Écologique qui, nous l’espérons, continuera de mettre la rénovation énergétique au cœur de la problématique environnementale du pays.